Consulter les offres

Titre : Procédé de désulfuration de fumées industrielles sur adsorbants régénérables
Type : Emploi CDD
Localisation : Laboratoire Gestion des Risques et Environnement (GRE) – EA2334 - UHA / Institut de Science des Matériaux de Mulhouse (IS2M) / Axe MPC – UMR 7361 - UHA
Durée : 18 mois
Date expiration : 31.07.2017
Résumé : Les émissions d’oxydes de soufre par les grandes installations de combustion (chaudières, turbines à gaz, etc.) font l’objet de réglementations, notamment nationales et européennes, qui devraient connaître, dans les prochaines années, un durcissement notable à travers l’évolution en cours des BREF (Best available techniques REFerence documents). Ces dernières soulignent que les techniques conventionnelles de désulfuration des fumées industrielles, malgré leur efficacité, restent très onéreuses et produisent des quantités importantes de résidus solides souvent peu valorisables. Il est donc souhaitable de disposer de procédés de désulfuration en postcombustion qui soient économiquement viables et sobres sur le plan énergétique : un captage réversible par adsorbant régénérable semble prometteur à cet égard. C’est dans ce contexte qu’un projet de recherche collaboratif entre L’IS2M, le GRE et l’industriel GE EPF, projet soutenu financièrement par l’ADEME, a été précédemment réalisé (2012-2015). Ce projet portait sur le développement d’adsorbants de type silices mésoporeuses organisées dopées par différents hétéroéléments, pour le piégeage des oxydes de soufre SOx (SO2+SO3). Des résultats prometteurs ont été obtenus en utilisant une silice dopée au cuivre. Sur la base de ces résultats, un nouveau projet ADEME de deux ans, impliquant les mêmes partenaires, va débuter en octobre 2017. Il propose, in fine, une validation de la technologie précédemment développée, sur une installation semi-pilote.
Titre : Développement d’une nouvelle génération de matériaux zéolithiques pour le piégeage de composés volatils
Type : Emploi CDD
Localisation : Axe MPC de l'IS2M à Mulhouse
Durée : 15 mois
Date expiration : 31.07.2017
Résumé : Depuis plusieurs années, de nombreux efforts sont réalisés afin de réduire la pollution atmosphérique. La réduction des émissions de composés volatils sont des enjeux importants pour notre société. En effet, ces composés volatils, émis entre autre par le secteur industriel par exemple, sont dangereux pour la santé et l’environnement. Certains d’entre eux, sont cancérogènes et d’autres contribuent à la formation de polluants photochimiques comme l’ozone. Différentes techniques sont possibles pour lutter contre cette pollution. Parmi elle, l’utilisation des adsorbants moléculaires tels que les zéolithes. Les zéolithes sont des solides microporeux cristallisés appartenant au groupe des tectosilicates. La présence de systèmes de canaux et de cavités de dimensions moléculaires et de cations de compensation des charges négatives induites par l’aluminium de la charpente, confère aux zéolithes des propriétés remarquables. Ces propriétés conduisent à de nombreuses applications, notamment dans les domaines de la catalyse, de l’adsorption et de l’échange cationique. L’objectif de ce projet de recherche est de développer de nouvelle génération de matériaux zéolithiques pour le piégeage de ces composés volatils (sujet confidentiel). Le travail de l’ingénieur de recherche sera orienté dans un premier temps sur la synthèse et la caractérisation de plusieurs lots de zéolithes. Ces différents lots de zéolithes seront ensuite modifiés chimiquement pour permettre le piégeage irréversible de ces composés volatils. Les matériaux obtenus feront l’objet d’une caractérisation physico-chimique détaillé (DRX, MEB, adsorption-désorption de diazote, RMN du solide,…). Un accent particulier sera mis sur la stabilité thermique de ces matériaux ainsi que sur leurs capacités et cinétiques de piégeage vis-à-vis de certains composés volatils (suivi par thermo-balance).
Titre : Etude de l’interface fluide-solide poreux dans des systèmes hétérogènes utilisables pour le stockage de l’énergie mécanique
Type : Thèse
Localisation : Laboratoire MADIREL (Marseille)
Durée : 3 ans
Date expiration : 01.09.2017
Résumé : Veuillez trouver une offre de thèse dont le sujet est : "Etude de l’interface fluide-solide poreux dans des systèmes hétérogènes utilisables pour le stockage de l’énergie mécanique", pour travailler sur des matériaux hybrides type Metal Organic Frameworks ayant un potentiel pour le stockage de l'énergie mécanique, au Laboratoire MADIREL, Le sujet est décrit sur le lien de l'école doctorale ED 352: http://ecole-doctorale-352.univ-amu.fr/fr/futur-doctorant/propositions-sujets-theses et plus précisément dans le fichier joint ou encore sur le site du MADIREL: http://madirel.univ-amu.fr/front_actualites/front_offres_emplois contact: Isabelle Beurroies: isabelle.beurroies@univ-amu.fr bien cordialement Isabelle Beurroies
Titre : Nouvelles zéolithes acides obtenues à partir de silico-germanates
Type : Thèse
Localisation : IFP Energie nouvelles, Lyon, France
Durée : 3 ans
Date expiration : 30.06.2017
Résumé : Les zéolithes sont des aluminosilicates microporeux cristallisés qui présentent différentes structures composées par l’arrangement tridimensionnel de tétraèdres SiO44- et AlO45-. L’introduction de germanium dans le milieu de synthèse est une stratégie permettant d’accéder à des structures inédites, pouvant présenter, d’un point de vue structural, un fort intérêt en catalyse. Un enjeu demeure la possibilité de substituer le germanium par de l’aluminium par la suite, de manière à générer des structures présentant des cations de compensation nécessaires à l’expression de la réactivité de la zéolithe...

Rechercher

Inscription newsletter

Espace bureau

© 2017 Groupe Français des Zéolithes

Please publish modules in offcanvas position.